Nos races

Chihuahua

Le Chihuahua en quelques mots...Vif, vigilant, remuant et très courageux, ce chien au corps ramassé, concentre d’importantes particularités : une tête en forme de pomme et la queue de longueur moyenne portée haute et recourbée ou arrondie en demi-cercle avec l’extrémité pointant vers la région lombaire.Son intuition lui permet d’anticiper les faits et gestes de ses proches, grâce à sa curiosité qui le rend si attractif.Il représente aujourd’hui l’idéal de l’agrément, avec en plus, un caractère « gros comme ça » et face à des congénères beaucoup plus gros que lui, il cherchera toujours à avoir le dernier motHistoire du ChihuahuaC’est dans la Péninsule du Yukatan, où se trouvent les Pyramides de Cholula, que des ossements de chiens ayant les proportions de l’actuel Chihuahua furent découverts. Certains auteurs accréditent la thèse d’un arbre commun ou de liens (croisements) ancestraux avec le Chien chinois. Ce que nous savons avec assurance, c’est que depuis le début du XXème siècle, le Chihuahua est et demeure la plus petite race canine sélectionnée par l’homme. Et son succès depuis une décennie confirme le vif regain d’intérêt dont bénéficient les petits chiens aujourd’hui et ce, dans le monde entier. Paradoxe de son appellation, Chihuahua est le plus vaste état mexicain…Cliquez ici pour en savoir plus sur le chiot et le chien Chihuahua: Entretien, alimentation, education du Chihuahua...

Chien de Berger d'Anatolie

Le Chien de Berger d'Anatolie en quelques mots...A l’origine, ce grand et puissant protecteur des troupeaux, était essentiellement utilisé pour la garde des moutons dans les monts d’Anatolie. Dur au travail, il supporte des conditions climatiques extrêmes, forte chaleur en été et froid glacial en hiver. C’est un colosse actif et endurant.Histoire du Chien de Berger d'AnatolieLe Berger d’Anatolie est un très ancien chien de garde des troupeaux. Il descend probablement des chiens de chasse puissants qui existaient en Mésopotamie. La race a évolué au cours des temps pour satisfaire une série spécifique de circonstances. Celles qui ont eu le plus d’influence sur la formation de la race sont le climat (étés très chauds et très secs, hivers très froids), la façon de vivre des populations (sédentarisées, semi-nomades, nomades) et le travail que l’on demande aux chiens (ils assurent la garde des troupeaux qui se déplacent sur de grandes distances sur le Plateau Central de l’Anatolie). Gardien tous tempsLes chiens vivent dehors par tous les temps, ce qui explique la robustesse proverbiale de cette race. De forte taille, bien planté, grand, puissant de construction, ce chien présente une tête large et forte, et son corps est doté d’un poil double et dense. Tout en étant grand et vigoureux, il doit également se montrer très rapide dans ses réactions.Sage et hardi, sans agressivité, de nature indépendante, il est très intelligent et docile, fier et sûr de lui. Fidèle et affectueux pour ses maîtres, il est méfiant envers les étrangers quand il est adulte.